Trigger Twins

On a testé pour vous les Avon Mk2

… et on est encore en un seul morceau !

Ces pneus font partie des gommes les plus mentionnées sur les forums et autre groupes Facebook, dès qu’il s’agit de changer les pneumatiques de sa moto custom. Nous les avons testés pour vous.

Changer les pneus de sa Harley pour lui donner un look encore plus vintage. Beaucoup y pensent. Pour autant, les questions fusent. La tenue de route de la moto sera-t-elle modifiée ? Vais-je perdre en adhérence ? Est-ce aussi casse-gueule qu’on le prétend ? Sur les forums, et sur les groupes Facebook, les avis sont nombreux, et presque tous aussi différents les uns des autres.

Parmi les pneumatiques qui reviennent le plus souvent dans ce genre de discussions, les Avon Mk2 figurent dans le haut de la liste. Trigger Twins les a testés pour vous. Sur le modèle d’essai, une Forty Eight de 2013, le temps était venu de remplacer les Scorcher de chez Michelin, la monte d’origine.

Autant être franc dès le départ, nous n’avons jamais aimé les pneus d’origine chez Harley. Durs comme du bois, une adhérence parfois limite par temps sec, et qui, une fois la route mouillée, forcent le motard à développer de réels talents de droit. Autant dire que pour nous, le changement ne pouvait être que bénéfique. Vous allez voir que nous avons nuancé nos propos.

Côté Look

Nous avons donc équipé ce 48 d’une très jolie paire de Avon Mk2. Si c’est avant tout pour le look que vous décidez d’équiper votre machine de ces pneumatiques, autant avouer que vous ne serez pas déçus. Ils sont magnifiques. Une paire de pneus qui colle parfaitement à l’image du bobber véhiculée par ce best-seller de chez Harley. Nous avons retiré le garde-boue avant de la moto, et le pneu Avon lèche très légèrement le support du GB, ce qui est du plus bel effet.

A noter que ces pneus rehaussent très légèrement la moto, d’environ un ou deux centimètres. A première vue, ce détail est quasi invisible. Mais la différence se ressent une fois en selle. A moins de mesure 1m50, cela ne devrait vous poser aucun problème pour poser vos deux pieds au sol, surtout quand on connaît la hauteur de selle d’une Forty Eight !

En route !

Cela dit, ce qu’on demande à des pneumatiques, c’est bien entendu d’accrocher, que dis-je, de visser votre moto au sol. Par temps sec, les Avon s’avèrent remarquables à l’usage. Pour une Forty-Eight, dont le terrain de prédilection sera urbain, voire périurbain, les Mk2 sont un très bon choix. Ils accrochent mieux au bitume que la monte d’origine. De ce point de vue, c’est une très bonne surprise.

Ils atteindront très rapidement leur limite une fois engagé sur une voie rapide, comme une autoroute. Nous les avons poussés au maximum, et notre verdict est sans appel : au-delà de 140 km/h, la qualité de l’adhérence diminue fortement. C’est faisable, mais inconfortable. Cela dit, si l’on aime rouler à une telle vitesse, mieux vaut ne pas choisir Harley.

Par temps de pluie, les Avon Mk2 admettent très rapidement leur faiblesse. En ville, le manque d’adhérence ne représente pas un véritable problème, à condition que l’on évite les lignes blanches, et que l’on anticipe freinage et virages. Bref, pas de différence flagrante avec les pneus Michelin d’origine.

Sur route nationale, les Avon Mk2 s’en sortent encore une fois aussi bien, ou plutôt aussi mal que les pneumatiques d’origine. Délicatesse et anticipation seront les maîtres mots du motard équipé de pneus Avon. En revanche, sur autoroute, sous la pluie, mieux va serrer les fesses, et prier.

En résumé, les Avon Mk2 s’avèrent être supérieurs aux pneus d’origine par temps sec. Ce qui n’était pas bien compliqué. Ils témoignent en revanche des mêmes défauts que les pneus d’origine une fois la pluie venue. Cela dit, les motards roulant en Harley ou en Triumph n’étant pas des habitués du posé de genou dans les virages, ces pneus s’inscriront très facilement dans le cadre d’une utilisation régulière/balade. Enfin, certains diront que l’esthétique rattrapera largement les défauts d’adhérence de ces pneus, et pour un prix tout à fait raisonnable !

Like this Article? Share it!

About The Author

Leave A Response