Trigger Twins

Road Trip : notre sélection pour partir l’esprit léger

Le beau temps revient, les road trip également. Avant de partir en week-end sur les routes avec vos potes, voici notre sélection pour rouler l’esprit tranquille !

Autant être clair, nous n’avons pas l’ambition de remplacer votre copine/copain/femme/mari (rayez les mentions inutiles), voire votre gentille maman qui vous aidait consciencieusement à préparer votre sac lorsque vous partiez en colonie de vacances, en camp scout (chacun son école), ou en vacances chez Mamie. Non, le but de cet article est plutôt de mettre en avant quelques objets qui nous ont séduit particulièrement, et que nous conseillerions bien volontiers à tout motard voulant s’évader sur les routes, le temps de quelques jours, tout en ne reniant ni le style, ni l’efficacité.

Ces équipements représentent un certain investissement, mais ils restent abordables même si l’on n’a pas le budget fringues de François Fillon ou de Brigitte Macron. Ils ont par ailleurs la propriété de durer dans le temps, ce qui n’est pas négligeable si l’on ne veut pas racheter chaque année la totalité de l’inventaire de son bagpack de roadtrip.

 

« Chérie on dort sous la tente ? »

A moins d’avoir des envies princières et des moyens conséquents, chaque journée d’un roadtrip ne se terminera pas dans les draps soyeux d’un lit King Size, au Relais & Châteaux du coin. A l’inverse, le repos du motard prendra place soit au camping (parfois on n’a pas le choix), soit dans un joli écrin de verdure au bord d’un lac, au coin du feu (pour les plus bucoliques). Dès lors, la tente s’impose. Inutile de  ressortir la tente 2 secondes achetée chez Décathlon l’été dernier. Vous vous rendrez vite compte qu’elle est très difficile à arrimer sur une moto, et bien peu pratique vue sa forme.

La plus pratique, la plus stylée, la moins encombrante, mais pas la moins chère, selon nous, est sans nul doute la tente suisse Exposed. La vidéo qui suit parle d’elle-même. Pas la peine d’espérer y dormir à plusieurs, mais elle fait le job, se déplie et se range facilement. Comptez environ 400 euros ! Un prix élevé, pour une fabrication simple, efficace et solide, qui durera dans le temps !

 

 

On garde ses slips au sec !

Outre les sacoches arrimées sur votre moto, si vous avez la chance de pouvoir en fixer, la bagagerie de votre road trip se composera également d’un sac, étanche de préférence. Là encore, il existe de nombreux modèles, de nombreuses marques. Pas question ici de faire un inventaire à la Prévert. Notre choix s’est posé sur une marque réputée depuis toujours dans le milieu nautique : Guy Cotten. Outre ses célèbres cirés jaunes (qu’on ne vous recommande pas pour aller rouler), la marque Cotten réalise de très bons sacs marins, totalement étanches, et disponibles sous différents formats. Nous recommandons le sac Duo, dont la contenance permet d’emporter plusieurs affaires, pour un gros week-end.

 

Pour ne pas tomber à court de jus

L’une des questions existentielles pour un motard du XXIème siècle qui part en road-trip est de savoir comment il va charger son téléphone portable, dont il aura usé la batterie à force de publier des photos sur son compte Instagram. A moins d’avoir une prise USB sur sa moto, l’affaire risque de se compliquer, une fois en pleine nature. Il existe des chargeurs de batterie qui se rechargent au soleil. Nous avons pour notre part jeté notre dévolu sur le Minibatt Booster Jump Starter ST12, dont le principal usage est de faire repartir votre batterie moto, si jamais elle venait à faiblir. Il peut en outre recharger n’importe quel smartphone grâce à son port USB, le tout pour un encombrement minimum !

 

Jamais sans mes outils !

Certains pensent qu’il est possible de partir en road trip sans quelques outils ! Ceux-là comptent sur la chance ! Pourquoi pas ! Mais en cas de pépin, le sentiment de solitude est comment dire, prenant. Et l’on a vite fait de passer pour un boulet à appeler son assurance en vue d’un dépannage, pour un petit problème mécanique qui aurait été résolu en quelques minutes avec quelques outils. Pas besoin par ailleurs d’emporter la totalité de vos outils. Il vous suffit d’emporter avec vous les outils dont vous vous servez le plus pour l’entretien de votre moto. Glissez le tout dans une petite sacoche en toile, avec un kit anticrevaison, et le tour est joué !

Si jamais cet article vous donnait l’occasion d’investir dans des outils, nous ne pourrions que trop vous conseiller le site Louis Moto, qui offre un excellent rapport qualité/prix en matière d’outillage ! Vous y trouverez forcément votre bonheur !

 

Un bon casque allie toujours style et efficacité

Vous aimez rouler le visage au vent et votre casque Jet est votre meilleur ami au quotidien ? Si vous souhaitez partir en road trip, oubliez-le ! Il pourrait finalement devenir votre pire ennemi ! En cas de météo capricieuse, voire franchement hostile (il ne fait pas toujours beau durant les road trip, n’allez pas croire Vimeo !), l’absence de visière et de protection vous poussera vite à vous abriter en attendant que le temps ne s’améliore (ce qui est quand même dommage), voire à vous pousser à rentrer chez vous la queue entre les jambes, et à expliquer à votre moitié « que les conditions n’étaient pas au rendez-vous » (la honte totale).

Le jet, on le pratique au quotidien. En ville, durant les petites balades dominicales. Mais pour les road trip, chez Trigger, on privilégie toujours l’intégral. Deux casques ont particulièrement retenu notre attention. Le Bullit de chez Bell, qui a déjà fait l’objet d’un test sur ces pages, et le Pure de chez GPA. Deux casques qui offrent une très bonne protection sans renier un look rétro clairement assumé ! Depuis, d’autre modèles de casques intégraux ont été mis sur le marché, et qui répondent eux-aussi à ces critères ! Vous avez l’embarras du choix !

Il ne vous reste plus qu’à trouver votre itinéraire de rêve, acheter de bonnes vieilles cartes routières, faire vos bagages et vous perdre sur les routes !

Like this Article? Share it!

About The Author

Leave A Response